DE FAIZA ANTRI BOUZAR A FAB CREATIONS

Née à Alger d’une famille d’artisans joailliers, Faiza sera bercée toute son enfance par les histoires de ses aïeux. Autant inspirées de résistance et de combat que de féerie et de romance. Les Femmes de la famille de Faiza lui enseigneront l’élégance et le raffinement mais aussi et surtout l’art de franchir les tranchées.

Un savant cocktail qui fera de cette femme une entrepreneure qui adore mener de front des projets autant audacieux qu’artistiques.

Après des études de commerce à Nice à L’EDHEC Business School, en 2001 Faiza ANTRI BOUZAR intègrera l’entreprise familiale : Les Bijouteries Joailleries ANTRI BOUZAR.

Pendant plusieurs années elle occupera des postes différents, allant de la production à la communication et au management.

Grâce à cette expérience acquise, elle se forgea une personnalité et un profil professionnel très particulier et original. Une capacité managériale alliant maîtrise des métiers d’arts et du travail manuel.

Selon elle, les métiers manuels ne sont pas en contradiction avec les professions cérébrales.

Ainsi être à la tête d’une équipe d’artisans bijoutiers pendant plusieurs années fut un réel challenge dans un milieu habituellement exclusivement masculin.

C’est là que tout prend son sens, elle comprit la valeur inestimable du travail manuel, de sa fragilité et des risques de sa perte imminente.

Pendant ces années de formation, elle apprit un métier, ses rouages et ses secrets ….

La création commence à intégrer son esprit, elle se voit désormais innover et inventer de nouveaux concepts.

2009 fut l’année de la révélation. Du jour au lendemain, elle décida que dorénavant sa carrière fera un virage à 180 degrés. Désormais elle créera des vêtements pour son plus grand bonheur et celui de ses clientes.

Au début, elle prend le parti de réinventer le KARAKOU Algérois, veste que portaient ses grands-mères dans les siècles passés. Mais plus les années passent, alors qu’elle accompli le défi de produire une collection par an, ses créations s’orientent et s’ouvrent au monde, aux autres. Pourquoi s’auto –fermer, s’autolimiter !

L’histoire algérienne est un ensemble sans limites, où se côtoient berbères et arabes, vikings et ottomans, latins et maures. Personnes ne peut l’empêcher de puiser dans ce passé riche et hétéroclite. Elle est d’abord algérienne, mais aussi, maghrébine, méditerranéenne, africaine, berbère, arabe, musulmane, ottomane, européenne et antique…..Faiza se sent tout cela….

Ainsi chaque année depuis 2009 elle s’attelle à créer, innover, rehausser les tenues algériennes. C’est à partir de 2014 que ses collections connaissent leur plus grand succès.

2014 avec sa collection HAPPY GLAMOUR, elle désire POUSSER les femmes à se sentir heureuses et belles dans leur corps quel qu’il soit. Au lieu de chercher à lisser les formes féminines, elle les encense, les suggère et les souligne.

Collection 2014 HAPPY GLAMOUR

2016 sera l’année de ses quarante ans. Sans complexe elle les revendique et souligne l’importance de la femme dans la société algérienne. Elle crée une collection rendant hommage aux mères, et grand-mères qui transmettent, enseignent, encouragent et se battent pour que leurs filles, s’émancipent et se libèrent…..qu’elles aient ce que elles n’ont pas eu la chance d’avoir …. d’une époque à l’autre elles véhiculent des messages d’espoir et de liberté. Cette collection lui vaudra de belles consécrations, celle de participer à Ramadhaniyate Beyrouthia en Juin 2016 au Liban.          Celle de participer aussi à La Fashion Week de Philadelphie aux Etats Unis en Septembre 2016.

En 2015 elle se laisse porter par la poésie arabo-musulmane de l’Andalousie à Konya en Anatolie.   Sa collection osée d’inspiration hispano-ottomane rend hommage à IBN ARABI et à JALLALUDINE RUMI. Son défilé de Juin 2015 en collaboration avec L’ambassade d’Espagne sera une fierté. Celui en Collaboration avec L’Agence Algérienne pour le Rayonnement Culture avait une symbolique unique, car il se déroulera dans une maison trois fois centenaire « Dar Abdelatif ». Ainsi cette collection lui fera traverser les océans : défilé à Montréal au Canada avec la Fondation Club Avenir en Mars 2016.

Défilé à Dar Abdelatif avec L’Agence Algérienne pour le Rayonnement Culturel. Octobre 2015

Défilé Ramadhaniyate Beyrouthia , Liban Juin 2016

POUR 2017 une nouvelle collection originale et théâtrale se prépare. Abordant une fois encore le thème des cultures entrecroisées, de l’attirance entre Orient et Occident. Le masque tombera et dévoilera les secrets que regorge ce mystère.

 

Farouche optimiste ….Elle garde l’espoir et le rêve fou de voir le monde pacifié, où toutes les cultures se mélangeraient et se fréquenteraient avec respect joie et intelligence. Un monde où l’être humain se sentira libre d’être lui-même, où il serait libre de voyager et de créer selon sa propre volonté.

Sa citation préférée sera empruntée à Stéphane Hessel :

Créer, c’est résister. Résister, c’est créer.

Alors créons, résistons et SOYONS VIVANTS.

Défilé A Philadelphia Fashion Week Etats Unis Septembre 2016